Espace Privé

Vous êtes ici : Accueil > NOUS CONNAITRE > Notre Dame de Joye

Notre Dame de Joye

Créée en 1698 sous le règne de Louis XIV, sous le nom des Oeuvres Bon Pasteur, l’Association dénommée en 1960 Notre Dame de Joye a toujours poursuivi le même but : « répondre aux besoins des personnes les plus démunies de chaque époque ».
Étroitement liée dès son origine à la Congrégation des Dames de Saint Thomas de Villeneuve, cette Association a géré sur la rive gauche de Paris un important établissement d’éducation surveillée pour jeunes filles, jusqu’en 1985.
Le 30 mai 1972, les statuts de l’Association furent modifiés pour étendre son action à la prise en charge d’enfants et de jeunes polyhandicapés atteints de troubles associés, rejetés de toutes les structures existantes en raison de l’ampleur de leurs handicaps. Cette extension répondait à la demande de l’Association les Amis de Karen, créée en octobre 1968 par quelques parents dont les enfants se trouvaient sans solution.
Après les avoir accueillis dans les locaux provisoires, l’Association Notre Dame de Joye ouvre, le 1er janvier 1974, le premier externat médico-pédagogique pour enfants et adolescents polyhandicapés.
Le 12 février 1980 naît la première Maison d’Accueil Spécialisée parisienne, dans une formule innovante de découverte progressive de la vie en collectivité.Notre Dame de Joye
En 1985, un Poney-Club réservé aux personnes handicapées vient compléter les activités offertes.
Le 1er janvier 1987, ouvre le Centre Miryam, Foyer de Vie pour jeunes adultes handicapés mentaux semi-dépendants dans une formule également inédite.
Enfin, le 1er janvier 1995, création du Centre de Ressources Multihandicap Le Fontainier, lieu d’information, de coordination et de formation répondant à la spécificité des personnes multihandicapées dépendantes.
Toutes ces structures, implantées dans un vaste domaine, dans le XIVe arrondissement de Paris, du 71 au 73 de l’avenue Denfert-Rochereau, ainsi qu’au 42 de l’avenue de l’Observatoire, sont gérées par l’Association Notre Dame de Joye, dont les statuts ont été à nouveau modifiés le 4 décembre 2001, compte tenu de l’ensemble de son action actuelle.