ASSOCIATION NOTRE-DAME DE JOYE & LES AMIS DE KAREN

Liens Utiles et Définitions

Les liens utiles

Définitions

Le Polyhandicap

« Le polyhandicap est une situation de vie spécifique d’une personne présentant un dysfonctionnement cérébral précoce ou survenu en cours de développement, ayant pour conséquence de graves perturbations à expressions multiples et évolutives de l’efficience motrice, perceptive, cognitive et de la construction des relations avec l’environnement physique et humain. 

Il s’agit là d’une situation évolutive d’extrême vulnérabilité physique, psychique et sociale au cours de laquelle certaines de ces personnes peuvent présenter, de manière transitoire ou durable, des signes de la série autistique.

La situation complexe de la personne polyhandicapée nécessite, pour son éducation et la mise en œuvre de son projet de vie, le recours à des techniques spécialisées pour le suivi médical, l’apprentissage des moyens de relation et de communication, le développement des capacités d’éveil sensori-moteur et intellectuelles, l’ensemble concourant à l’exercice d’autonomies optimales… ».

(Définition du Groupe Polyhandicap France, reprise pour l’élaboration du « volet polyhandicap » de la stratégie quinquennale de l’évolution de l’offre médico-sociale de décembre 2016)

L'Association Notre Dame de Joye, experte de cette situation complexe et de la grande dépendance des personnes polyhandicapées, met en œuvre depuis 1968 un accompagnement continu (tout au long de la vie) et des compétences pluridisciplinaires particulières adaptées aux spécificités du polyhandicap. Cet accompagnement tient également compte de la très grande sensibilité des personnes polyhandicapées et de leurs compétences psychoaffectives en favorisant la communication et l’éducation.

Il faut, aujourd'hui, considérer aussi l'avancée en âge des personnes polyhandicapées et continuer à leur offrir un accompagnement de qualité, y compris sur le plan médical, en leur permettant de poursuivre des apprentissages tout au long de la vie.

Comme le souligne le "volet polyhandicap" « …l'intensité, la diversité et la technicité des accompagnements nécessitent à la fois un véritable effort de formation de tous les professionnels qui les accompagnent et une vigilance toute particulière aux proches aidants qui sont souvent en première ligne face aux situations les plus complexes... »

Le Handicap Mental

« L’expression « handicap mental » qualifie à la fois une déficience intellectuelle (approche scientifique) et les conséquences qu’elle entraîne au quotidien (approche sociale et sociétale).

Le handicap mental se traduit par des difficultés plus ou moins importantes de réflexion, de conceptualisation, de communication, de décision, etc.

Ces difficultés doivent être compensées par un accompagnement humain, permanent et évolutif, adapté à l’état et à la situation de la personne.

C’est à la solidarité collective qu’il appartient de reconnaître et de garantir cette compensation. » (Source UNAPEI)

Trop dépendants pour travailler en ESAT, les adultes que nous accueillons au Foyer de vie Myriam sont capables d’une certaine autonomie. Semi dépendants (avec déficience mentale) ils ont néanmoins besoin d’un accompagnement important de professionnels formés travaillant en équipe.

Il n’existe aucune définition de cette notion de semi-dépendance, ni de texte réglementaire qui en précise les critères. Ce qui fait toute l’originalité et la difficulté de l’appréciation de cette notion subjective qui doit être personnalisée au cas par cas.

Cet accompagnement intervient en tous domaines, tout au long de l’année, de la journée et de la nuit, dans l’établissement comme dans les sorties extérieures.

La finalité profonde est d’apporter à chaque résident une aide personnalisée lui permettant de construire sa personnalité et d’acquérir le maximum d’autonomie et d’épanouissement comme de créer une communauté de vie entre eux.

Créer les conditions d’un « chez soi » où chacun a plaisir à vivre, ne fait pas seulement prendre conscience de son statut d’adulte. C’est essentiel à l’épanouissement de la personne qui peut s'identifier aux autres adultes qui ont quitté la maison familiale et peuvent recevoir famille et amis chez eux. C’est aussi « vivre avec d’autres », la découverte du « vivre ensemble » avec ses exigences de respect et d’écoute de l’autre, ses richesses affectives et dynamiques et ses contraintes. Cela suppose aussi la participation active des résidents au fonctionnement de la maison dans laquelle ils doivent se sentir impliqués, tant au niveau des projets que de la prise en charge concrète des activités quotidiennes.

Le Multihandicap

Le terme multihandicap englobe dans sa définition plurihandicap, polyhandicap et surhandicap.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.